Les objectifs du millénaire pour le développement (OMD)

Du 6 au 8 septembre 2000, 147 Chefs d’Etats et de Gouvernements et 191 pays se sont réunis à New York au siège des Nations Unies pour adopter la déclaration du millénaire et fixer un échéancier des objectifs à réaliser de cette date à 2015. D’où la pensée d’au delà de 2015 exprimée en anglais par « Beyond 2015 ».

Ces objectifs connus sous le nom des « Objectifs du Millénaires pour le Développement » sont au nombre de 8 et se déclinent comme suit : Lire la suite

Publicités

Appel aux dirigeants africains à viser plus haut pour l’agenda de développement post-2015 durant l’Assemblée générale des Nations Unies

Kinshasa, RD Congo – Les organisations de la société civile en Afrique appellent leurs dirigeants participants à l’Assemblée générale des Nations Unies (AGNU) qui se tiendra à New York du 16 Septembre au 1er Octobre 2014 à être plus ambitieux pour un agenda de développement post-2015 transformatif axé sur les personnes et la planète.

En 2000, les dirigeants du monde sont convenus d’un ensemble de huit objectifs pour réduire la pauvreté et les inégalités avant 2015 : les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD). A l’approche de la date d’expiration de ces objectifs, il est clair que le monde est aujourd’hui très différent comparé à l’avant OMD. Les impacts du changement climatique se font ressentir de plus en plus partout dans le monde, les inégalités sont plus visibles et les crises économiques plus accentuées et fréquentes. En effet, beaucoup reste à faire pour créer un monde équitable et durable dans lequel toute personne jouit de ses droits humains et vit bien, en sécurité et résilience ; un monde où les systèmes politiques et économiques offrent le bien-être à toutes les personnes dans la limite des ressources planétaires. Lire la suite

L’Afrique Centrale dotée de son Plan d’Action Régional sur la Gestion des Ressources Intégrée en Eau (PARGIRE)

Depuis le 14 Juin 2014, l’Afrique centrale dispose de son plan d’action en matière de gestion intégrée en ressource en Eau. C’est le fruit du travail abattu par les experts des différentes organisations de développement de l’Afrique Centrale sous le Haut patronage du Président en exercice de la CEEAC. Ce travail de très grande qualité passer en peigne fin par les experts du 11 au 13 Juin 2014, a été validé par les Ministres des pays membres de la CEEAC ayant l’eau dans leurs attributions. Le REPONGAC a été bien représenté lors de ses assises.

Sommet de N’Djamena sur le PARGIRE

Pour le Réseau des plates-formes d’ONG de l’Afrique Centrale, L’eau constitue une ressource vitale autant pour les riches que pour les pauvres. Bien gérée, elle peut contribuer à la réduction de la pauvreté de diverses façons. Les pauvres en particuliers dans les zones rurales et dans certains bidonvilles des grandes cités arrivent péniblement à accéder à l’eau propre et aux services d’assainissement. Lire la suite

Interview de Albert Kiviasinpi, administrateur au CNONGD

Administrateur au CNONGD et responsable au CRONGD Bas Congo.
Administrateur au CNONGD et responsable au CRONGD Bas Congo.

Albert Kiviasinpi est administrateur au CNONGD, responsable du CRONGD (Bas-Congo) et également directeur du CEDEF. Nous l’avons rencontré ce dimanche afin qu’il nous explique le travail quotidien du CEDEF, une des ONGs membre du CNONGD et très active à Kisantu, dans la province du Bas-Congo.

Le CRONGDBas-Congo regroupe 32 ONGD locales avec un appui aux populations essentiellement axé sur la sécurité alimentaire et la recherche de solutions pour assurer et améliorer les revenus des ménages. Le CEDEF est le centre de développement familial. Il procure un ensemble de formations permanentes pour les techniciens en agroforesterie. Lire la suite