Crongd Bandundu

Province de Bandundu

logo_crongd

 

 

PROVINCE DU BANDUNDU

Situation géographique

La Province du Bandundu est en forme de polygone irrégulier et s’étend entre 8° et 1° latitude Sud et 16° et 21° longitude Est. Le Bandundu couvre une superficie totale de 295.658 km2, soit 13% de la superficie du pays. La province du Bandundu est bornée au Nord par la province de l’Equateur, à l’Est par la province du Kasaï Occidental, au sud par l’Angola et à l’Ouest par la province du Bas-Congo, la Ville de Kinshasa et la République du Congo.

Situation administrative

Sur le plan administratif, le Bandundu est divisé en quatre districts et deux villes. Il s’agit de :

–      La Ville de Bandundu (chef-lieu de la province et comprenant 3 communes) et la ville de Kikwit (4 communes)  ;

–      Le district du Kwango, le district de Kwilu , le district du Maïndombe et le district des Plateaux.

Situation éco-climatique de la province

Le relief de la province du Bandundu se dessine sur un plan incliné sur Sud vers le Nord, subdivisé en 6 classes d’altitudes dont les valeurs extrêmes sont situées entre 0 et 800 m.

Le Bandundu connaît une saison sèche régulière dans la zone équatoriale et une alternance de la saison chaude et de la saison sèche dans la zone tropicale. Il a une végétation subdivisée en 3 régions naturelles, à savoir une région forestière, une région des savanes entrecoupées de galeries forestières et des blocs forestiers et une région des steppes sur les hauts plateaux.

Le réseau hydrographique du Bandundu est très intense sans problème de navigation et comprend de nombreux cours d’eaux dont les plus importants sont : la rivière Kwa, la rivière Kasaï, les rivières Kwango et Kwilu.

La population était estimée à 5.128.391habitants en 1994. Le Bandundu comprend une mosaïque de tribus.

Les principales infrastructures socio- économiques :

–      Le réseau routier de 30.341 Km (un des réseaux les plus denses de la RDC) : Route nationale de 2.134 Km (dont 457 Km bitumée et 1677 Km en terre), routes provinciales prioritaires (2.371 Km) et routes provinciales secondaires (2.707 Km), et des routes de desserte agricole;

–      Voies d’eau : le Bandundu comprend un potentiel impressionnant de 3.131 Km de voies navigables.

–      Le réseau aérien n’est pas développé ; le réseau ferré n’existe pas.

Les infrastructures de stockage, de conservation, d’aménagement hydro-agricoles, de desserte en eau potable, de transformation et zoo sanitaires sont en état de délabrement avancé.

CRONGD BANDUNDU

a. Identification du CRONGD

Dénomination et sigle du CRONGD : Conseil Régional des ONG de Développement de BANDUNDU (CRONGD BANDUNDU)

Création : –      Processus de concertation depuis 1984 –      Statuts adoptés le 24 novembre 1990 –      Reconnaissance juridique : Arrêté provincial du Gouverneur de province du Bandundu : n°010/CAB/PROGOU/BDD/KKT/ 2003 du 23/03/2003

Coordonnées : 13 bis, avenue Zanga, Q. Plateau, Commune de Lukolela, Ville de Kikwit

E-mail: crongdbandundu@yahoo.fr

Président C.A. : Thomas KANDA

Secrétaire Exécutif :Donbeni POLOTO

Mission et objectifs :

1)    Promouvoir la concertation et la collaboration entre les ONGD membres avec comme objectifs : –      Promouvoir les échanges d’expériences, de compétences et d’informations ; –      Etre le porte parole de ses membres auprès d’autres partenaires ; –      Etre le médiateur des membres en cas de conflits ; –      Constituer une banque de données sur les ONGD de la province. 2)    Renforcer la capacité d’intervention des ONGD membres afin de consolider la dynamique de l’autopromotion auprès des partenaires communautaires. Rayon d’action/couverture géographique (superficie) : Province de Bandundu avec 295.658 Km² répartie dans 2 villes (Bandundu et Kikwit), 4 districts (Kwango, Kwilu, Maï-Ndombe & Plateaux), 18 territoires et 7 communes   Cibles : 34 ONGD membres avec comme conditions d’adhésion : –      être une ONGD ; –      adresser une lettre de demande d’adhésion au Secrétariat Exécutif ; –      adjoindre à la lettre de demande d’adhésion les documents suivants : les statuts et ROI, les 3 derniers rapports d’activités accompagnés du procès-verbal de l’Assemblée Générale et des réunions du Conseil d’Administration ; –      s’acquitter du droit d’adhésion non remboursable (20 $ us en 2003). Population totale de la province (hommes, femmes, enfants…) : 6.300.000 habitants en 2002.

b. Les organes du CRONGD  Assemblée Générale :

–      34 membres effectifs (en ordre de cotisation), –      Session ordinaire : 1 fois l’an Conseil d’Administration : –      7 membres dont 2 femmes, –      Session : 2 fois l’an –      Mandat : 3 ans renouvelable

Commission de Contrôle : –      3 membres dont 1 femme –      Session : 2 fois l’an –      Mandat : 2 ans renouvelable une fois 1)

Secrétariat Exécutif : 6 unités et 2 services (Administratif et financier, Projets : information, Documentation et projets )

c. Les réseaux du CRONGD

Les réseaux Réseaux thématiques

CATEGORIE/ NATURE DATE DOMAINE Nbre ONGD OBSERVATION1.
1. Réseau Femmes et Développement (REFED)   1993   Promotion de la femme   22 8 membres du CRONGD et 14 non membres avec permanence
2. Réseau des ONG Sylvicoles (ROS) 1998 Environnement et Agroforesterie 8 Membres du CRONGD : Planification en 2002
3. Réseau de Sécurité Alimentaire du Bandundu (RSAB) 1998 Production, stockage, transformation des données alimentaires 28 Membres du CRONGD : Atelier de planification en 2002. Divisé en Pools géographiques
4. Réseau d’Information et d’Education Communautaire (RIEC) 1998 Formation en Education civique de la population et Publication des expériences des ONGD 5 Feuillet de liaison « Bandundu Info » en 2 langues : français et kikongo
5. Réseau d’Epargne et Crédit (REC) 1998 Epargne et crédit 3 Membres

Réseaux géographiques

Les réseaux géographiques sont informels et par territoire où il y a forte concentration des ONGD –      Axe Kikwit : 9 ONGD –      Axe Idiofa : 11 ONGD –      Axe Gungu : 5 ONGD –      Axe Masi Manimba : 3 ONGD –      Axe Bulungu : 2 ONGD Tous ces réseaux sont coordonnés par le Secrétariat Exécutif du CRONGD.

Les ressources Humaines : 6 unités au Secrétariat Exécutif –      1 Secrétaire Exécutif élu par l’A.G. pour un mandat de 4 ans renouvelable une fois (tous les autres membres ont des contrats allant de durée déterminée à l’indéterminée) –      1 Assistant Administratif et Financier –      1 Chargé des Projets –      1 Caissière –      2 Sentinelles

Matérielles : –      2 motos –      une baleinière de 60 tonnes avec un moteur de 75 ch –      3 ordinateurs branchés sur internet et 1 photocopieuse –      2 groupes électrogènes (3,5 et 2,5 Kw) –      3 cellulaires –      1 phonie –      1 parcelle avec une bâtisse non achevée Financières : elles proviennent –      des contributions des membres sous forme des droits d’adhésion et de cotisations annuelles ; –      des dons, legs, subsides et des recettes générées par des activités du CRONGD : copieur, internet, baleinière ;   –      des subventions extérieures Les partenaires financiers du CRONGD : –      Depuis 1998, l’ONG 11.11.11./Belgique accorde un appui institutionnel annuel au CRONGD –      Christian Aid intervient pour certains projets sectoriels tel la Baleinière ; –      L’USAID a équipé et installé le système internet au CRONGD Activités d’accompagnement du CRONGD –      Organisation des assemblées générales ordinaires. : le choix du thème de l’année est en rapport avec les problèmes de la Province –      Atelier de formation –      Doter les membres d’un certain bagage et renforcer leurs compétences pour un bon accompagnement –      Atelier de Planification des réseaux –      Planification participative des activités à réaliser –      Publication du Bulletin de liaison : « CRONGD Info » –      Accessibilité au service Internet –      Expédition des circulaires d’informations : organisation, –      Visites et suivis du terrain : contrats avec les responsables, visites des activités, restitution, participation aux assemblées générales des membres –      Suivi des postulants –      Semaine des ONG –      Atelier sur les stratégies de développement de Bandundu Difficultés rencontrées dans l’accompagnement –      Immensité de la province par rapport aux moyens : o    Humains : personnel du bureau insuffisant o    Matériels : 2 motos, 1 baleinières en panne depuis 2002, o    Financiers : budget suivi insuffisant : participation insignifiante des membres : 50 $US par an –      Attitudes des ONGD : beaucoup n’attendent que l’appui matériel et financier –      Absence de la culture des statistiques.

Opportunités : –      Collaboration avec les agences provinciales des Nations Unies : PNUD, FAO, OMS, PAM et les coordinations de la CTB (AILD et RIB) –      3 stations radio à Kikwit, 1 station à Idiofa, 1 à Gungu 1 station TV à Kikwit, 1 station à Idiofa, à Bandundu et à Kenge

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s